Stéphanie Coutas
son écrin d’exception

Enfant prodige du design d’intérieur, Stéphanie Coutas ne cesse d’étonner la planète déco de ses réalisations raffinées et luxueuses, sans jamais être ostentatoires. Une fois n’est pas coutume, c’est la porte de sa demeure personnelle que la jeune femme nous invite à pousser. Un lieu paisible et lumineux où règne un art de vivre haut de gamme qui a fait sa marque de fabrique.

Ci-dessus : Stéphanie Coutas, architecte d’intérieur.

stephanie coutas
Canapé “Kate”- Table basse “Olympia” en marbre et bronze, Studio Stéphanie Coutas. Tapis Maison Leleu. Coussins Elitis. Pied de lampe : Paul Evans. Abat-jour et rideaux Dedar. Le sol est recouvert d’un parquet Versailles. Sur la table basse, œuvre en bronze “Fruit Étrange II”, Perrin & Perrin.

La fonctionnalité, mère de toutes les vertus

C’est dans un appartement au chic parisien sur l’Esplanade des Invalides que Stéphanie Coutas a posé ses valises. Dans ce 224 m² surplombant les pelouses bordées de tilleuls et les façades hausmaniennes, la designer d’intérieur s’est créé un cocon pour se ressourcer, loin du tumulte de sa vie professionnelle. Dès que l’on franchit le seuil de la porte d’entrée, on est envahi par une impression de fluidité renforcée par les circonvolutions des différents éléments architecturaux de cet intérieur contemporain. Un espace enveloppant, tout en courbes, dans lequel on se sent immédiatement chez soi. Star de cet intérieur paisible et épuré, la lumière pénètre avec force et douceur dans cet espace décloisonné. Et quand la nécessité d’isoler temporairement le bureau, la salle de bains, la chambre ou le dressing se fait sentir, des portes coulissantes se déploient comme par magie. Ou l’élégance de délimiter les espaces…

appartement design - stephanie coutas
Cheminée en marbre réalisée sur mesure. Fauteuil en bois et laine de bouclette, Guillerme & Chambron. Sur la colonne de droite : œuvre textile de Simone Pheulpin, Galerie Maison Parisienne. Sur la colonne de gauche : sculpture “Atisse” de Coralie Bonnet. Appliques en corde, signées Christian Astuguevieille. Petit guéridon de Fabrice Hyber.
stephanie coutas
Tableau Francesca Pascali. Console en travertin “osso brut”, Galerie Stéphanie Coutas. Lustres en plâtre, SC Edition. Porte en travertin avec poignée en bronze.

L’artisanat d’art, une passion dévorante pour Stéphanie Coutas 

Fidèle à son appétence pour le métissage des cultures et au prestige de son mobilier sur mesure, Stéphanie Coutas a fait de son appartement un écrin d’exception pour ses pièces exceptionnelles. Ici, les œuvres sculpturales de l’artiste japonais Tadashi Kawamaka flirtent avec un masque tribal de la fin du XIXe. Jamais un melting pot des genres et des époques n’a semblé si harmonieux. Dans cet univers spacieux à la décoration luxueuse, l’architecte d’intérieur a privilégié la qualité à la quantité. Comme ces appliques en corde de Christian Astuguevieille, cette sculpture de Simone Pheulpin ou ce tableau de Fabrice Hyber qui accompagne Stéphanie depuis plus de quinze ans. Comment achever ce tour d’horizon des pièces maîtresses de la demeure sans évoquer la magistrale table en chêne noir griffée Stéphanie Coutas. On craque pour son piètement qui se réchauffe de fourrure d’Alpaga l’hiver et revêt une robe plus légère de paille l’été.

appartement contemporain - stephanie coutas
Table en chêne scié noir avec base en fourrure d’alpaga. Chaises “Clélia” en fonte d’aluminium et tissu éponge Lelièvre. Sur la table, boule en béton blanc par Faye Toogood. A gauche, sculpture en hêtre, béton, plâtre et résine, par Christian Caulas. Sculpture murale : sculpture tribale de la fin du 19e siècle provenant du Congo, Galerie Lucas Ratton. Peinture : Cabane dans les arbres à Tremblay, Tadashi Kuwamata, Galerie Kamel Mennour.

Le travail des matériaux, un hommage vibrant aux métiers d’art

En quête permanente d’innovation et d’originalité dans le travail des matériaux, Stéphanie Coutas a fait de son intérieur une démonstration du champ des possibles. En collaboration avec des Maisons françaises aux savoir-faire d’excellence, elle apporte un supplément d’âme à ces matériaux nobles qu’elle affectionne tant. Dans son parquet traditionnel de Versailles, l’architecte d’intérieur ose les inserts en pavés de lave en guise de séparation d’espace. Dans la cuisine, c’est un marbre tourbillonant dans les tonalités de vert et de bleu mer qui nous explose au visage. Autre pièce, autre ambiance : le bureau se pare d’un bas relief de paysage boisé. Oeuvre de l’artiste sculpteur Lookas, cette peinture en relief à base de plâtre et de poudre de marbre nous plonge dans une ambiance paisible propice à la concentration.

Décris-moi ton intérieur et je te dirai qui tu es. La rédaction de Signatures Sigulières Magazine remercie Stéphanie Coutas de nous avoir ouvert les portes de son intérieur, et de son cœur…
stephanie coutas
Bas relief en plâtre et de poudre de marbre de l’artiste Lookas. Bureau Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret, Maison Dumas. Chaise “Leda” de Salvador Dali, BD Barcelona. Table basse “L’œil” signée Pierre Chapo. Tapis JD Staron. Suspension en plâtre de Pierre Augustin Rose.
cuisine contemporaine - stephanie coutas
Meubles de cuisine en marbre White Beauty. Table en chêne, Studio Stéphanie Coutas. Tabourets en en grès émaillé de l’artiste Marc Albert. Sol en travertin. Objet décoratif “Sérénité, bronze” de Michel Rico. Placards en chêne scié, Design SC.
cuisine contemporaine - stephanie coutas
Banquette et table en chêne, Studio Stéphanie Coutas. Peinture, huile sur toile de Wang Yan Cheng.
chambre master - stephanie coutas
Tabourets en corde et nubuck. Tête de lit en chêne scié, cuir, laiton patiné bronze et tissu Dedar. Tables de chevet en chêne scié, laiton patiné et plateau en travertin Osso, le tout Studio Stéphanie Coutas. Couvre-lit en alpaga et cachemire, Métaphores. Coussins en cuir ajouré, Moore & Giles. Peinture, Art africain, Christie’s.
salle de bain contemporaine
Sol en marbre Arabescato Corchia. Meuble de salle de bains en chêne blanc pailleté vernis haute brillance, le tout Design SC. Robineterie Gessi collection “Inciso”. Banc en chrome et chêne blanc pailleté laqué haute brillance, Studio Stéphanie Coutas. Appliques “Ghost” Entrelacs. Mur végétal, Sébastien Habert.
salle de bain contemporaine
dressing en bois vernis

©Nicolas Matheus

Stéphanie Coutas
10 avenue Matignon
75008 Paris
www.stephaniecoutas.com

Article(s) lié(s)