Pierre Gonalons
jeux de matières

L’architecte d’intérieur et designer Pierre Gonalons revisite un appartement parisien du XIXe siècle en un lieu d’exception. À mi-chemin entre un loft new-yorkais et un musée ce lieu unique fait la part belle aux matières brutes et couleurs foncées. Un parti pris salué par Signatures Singulières Magazine.

Ci-dessus : Pierre Gonalons, architecte d’intérieur et designer.

pierre gonalons - architecte d'interieur - ascete mobilier - artflex - signatures singulieres

Fauteuil “San Luca” en velours bleu signé Achille et Pier Castiglioni, et réalisé pour la maison d’édition italienne Paradisoterrestre. Tables d’appoint “Roma” et “Sienna” en marbre – Lampes noires “Empire” façon pampilles sont signées Pierre Gonalons (Ascète). Au mur, triptyque photo de Benjamin Edeline. Canapé gris (Artflex). Plaid en cachemire (Vis à Vis Paris). Coussins brodé (Lindell & Co).

Cap sur un projet d’exception

Pierre Gonalons, designer et architecte d’intérieur a travaillé pendant un an sur cet appartement de 150 m² pour en faire un lieu singulier. Installé dans un ancien couvent du XVIIe siècle et transformé en ateliers artisanaux au XIXe siècle, cet appartement ne pouvait ressembler à aucun autre. Loin de son architecture d’origine avec ses nombreuses cloisons, l’idée était de le transformer en atelier d’artiste à l’ambiance new-yorkaise. Ville dans laquelle vivent les propriétaires une partie de l’année. Et pour en faire un espace de vie unique, Pierre Gonalons s’est inspiré des musées parisiens comme le musée Bourdelle ou l’atelier de Chana Orloff. Un lieu de vie calme et reposant pensé comme un espace d’exposition dans lequel la collection de photos des propriétaires est mise à l’honneur.

pierre gonalons - architecte d'interieur - ascete mobilier - zanotta - trudon - signatures singulieres

Triptyque photo de Benjamin Edeline. Canapé convertible (Zanotta). Tapis (Manufacture Cogolin). Bougie (Trudon). Suspension “King Sun” (Ascète).

Plus qu’un appartement, un atelier d’artiste

Pour transformer l’espace en atelier d’artiste, l’architecte d’intérieur mise sur les matériaux. La matière, d’une part, mais aussi la circulation sont particulièrement étudiés. En effet, l’espace tout entier a été repensé. Sa volonté ? Imaginer un intérieur contemporain qui mette en valeur l’héritage du temps et notamment les vieilles poutres. L’habitat se veut fonctionnel et spacieux. Pierre Gonalons imagine alors un grand espace ouvert de 70 m² composé d’une grande cuisine monolithique en marbre, au plan de travail sculptural ainsi que d’un salon et d’une salle à manger. Se suivent la chambre, la salle de bains et le bureau, décloisonnés et séparés par des verrières. De quoi marquer les espaces tout en conservant l’identité du lieu. Et pour maintenir une certaine intimité, de beaux voilages et rideaux ont été installés. Un parti pris créatif offrant une certaine fluidité et gage de personnalité.

pierre gonalons - architecte d'interieur - the conran shop - plan de travail en marbre - signatures singulieres

Plan de travail en marbre Grand Antique. Vase “Mine” d’Olivier Gagnère (Galerie Edition Limitée). Vide-poche en laiton “Parterre”, Pierre Gonalons pour Ascète. Branches de prunus et magnolia (Atelier Vertumne). Cocotte et verre (The Conran Shop).

Jeux de matières et de couleurs pour personnaliser l’espace

Cet appartement se distingue par son architecture atypique, mais également par le choix des couleurs et des matériaux. Le designer et architecte d’intérieur Pierre Gonalons a mis un point d’honneur à travailler la matière et la couleur. Pour ce projet, il a choisi une palette de matériaux qu’il aime travailler pour donner au décor un aspect à la fois brut et sophistiqué. À l’honneur, le marbre Grand Antique et du béton ciré pour la cuisine et la salle de bains. Noir et blanc, très graphique, le marbre a été choisi dans une finition mat. La confrontation du marbre et du béton est riche de sens. Entre matériaux d’architecture ancienne et moderne, l’alchimie se crée. Pour enrichir ce duo très fort, Pierre Gonalons a recouvert un mur de bois brulé. Un matériau que l’on retrouve également sur les meubles de la cuisine et de la salle de bain.

pierre gonalons - architecte d'interieur - the conran shop - plan de travail en marbre grand antique - signatures singulieres

Dans la cuisine, Pierre Gonalons à mixé entre le bois brûlé et le marbre Grand Antique pour la crédence. Sculpture “Eames House Bird” (Vitra). Vaisselle et linge de table (The Conran Shop). Chaise “Scale” de Pierre Gonalons (Ascète). Photo de Benjamin Edeline.

Côté couleurs, le même soin est donné

Pierre Gonalons a fait appel à la styliste Natalia Brilli pour imaginer une palette masculine. Au fil de la visite, le nuancier s’intensifie. Dans chaque pièce, les murs et les plafonds sont peints de la même couleur. La pièce principale s’habille de blanc cassé avec un soupçon de gris. Celle-ci est réhaussée par le gris anthracite pour les poutres. Dans le bureau, le vert jade est mis en lumière par un canapé velours au coloris havane. Le vert se poursuit jusque dans la chambre dans une teinte vert bronze et crée une ambiance sans pareille. Quant aux rideaux, ils ont été choisis dans un vert quasi noir et les voilages en lin, gris perle. Rien n’est laissé au hasard, même la finition du métal pour tous les appareillages s’imagine dans une nuance canon de fusil. Le tout rehaussé par quelques touches or qui illuminent l’espace.

pierre gonalons - architecte d'interieur - Ettore Sottsass - Galerie Edition Limitee - signatures singulieres

Bibliothèque signée Ico Parisi. Coupe “Itria” d’Olivier Gagnère. Vase “Clantia” d’Ettore Sottsass (Galerie Edition Limitée). Bougies (Trudon).

Du mobilier signé au design contemporain

Quant au mobilier, un magnifique fauteuil des années 60, le San Luca des Castiglioni pour Gavina orne le salon. Recouvert de soie bleue électrique, il s’impose en maître. D’un côté des meubles merveilleusement sélectionnés, ainsi que des pièces imagées par le designer lui-même. Exemple avec le tapis The Other Side qui couvre la pièce principale. Pierre Gonalons l’avait dessiné pour l’éditeur italien Paradisoterrestre. Autres créations du designer : la table d’appoint en marbre, la lampe de lecture King Sun ou encore la suspension Empire en passementerie dans la cuisine. Le design contemporain bat son plein. Tout a été pensé dans le détail. Même les miroirs ont été commandés, non pas argent, mais noircis. Le but étant que les reflets soient plus absorbés. Offrant ainsi un peu de vécu à ce lieu neuf. Avec son histoire, ses jeux de matières et de couleurs, cet appartement ne ressemble à aucun autre.

pierre gonalons - architecte d'interieur - papier peint ananbo - drap en lin merci - bougie diptyque - the conran shop - signatures singulieres

Papier peint panoramique (Ananbô). Housse de couette et jeté de lit en lin (Merci). Drap et taies (Vis-à-Vis Paris). Housse de coussin brodé (Lindell & Co). Liseuses “King Sun” et tables de chevet “Roma” (Pierre Gonalons pour Ascète). Bougie (Diptyque) et soliflore (The Conran Shop). Branches de prunus et pêcher (Atelier Vertumne).

pierre gonalons - architecte d'interieur - salle de bain en marbre grand antique - signatures singulieres

Dans la salle de bain, marbre “Grand Antique” Table d’appoint en laiton poli “Pyramid” de Pierre Gonalons (Ascète).

pierre gonalons - architecte d'interieur - meuble de salle de bain en bois brule - soin du corps diptyque - robinet mgs - signatures singulieres

Le meuble de la salle de bain est en bois brûlé et le lavabo en béton. Réalisation sur mesure. Robinetterie (MGS). Porte-savon en marbre (The Conran Shop). Gommage, crème pour le corps et parfum (Diptyque).

©Romain Ricard

Pierre Gonalons
Tél. : +33 (0)1 43 46 70 39
www.pierregonalons.com

Showroom
16, passage Véro-Dodat
75002 Paris

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire