Pascal Allaman
un homme de challenge

L’architecte d’intérieur, Pascal Allaman, est un amoureux des belles matières et des lignes épurées. « Je n’ai jamais vraiment cherché à me définir par un style. Mais plutôt à réagir à une demande, à un rêve, à un espace ». C’est une belle leçon d’humilité… Surtout pour cet architecte d’intérieur et designer qui réalise avec la même passion des hôtels de luxe (hôtels Montalembert et Bel Ami à Paris), des bureaux, des sièges sociaux ou des appartements privés.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Des intérieurs très personnalisés

Pascal Allaman donne à tout ce qu’il dessine une douceur et une chaleur naturelle. Il réalise des intérieurs contemporains et lumineux, qu’il décline dans une subtile palette de tonalités claires ponctuée de touches de couleurs. Leçons qu’il applique aussi bien aux intérieurs XVIIIe que ceux plus contemporains. Pascal Allaman s’est confié à Signatures Singulières, pour une interview très personnelle.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Ses influences

Pascal Allaman est très influencé par la période des Arts décoratifs des années 1940 et par la qualité des réalisations des décorateurs. Les pièces imaginées par le couturier Dries van Noten, le passionnent également. De même, le paysagiste Russell Page pour son style très particulier mélangeant jardin à la française, plans d’eau et association de végétaux. Ses aspirations ne s’arrêtent pas à la décoration, l’architecte d’intérieur entretient une passion pour l’art. Pour finir, côté architecture, la Grèce antique le captive, pour la maîtrise des proportions et des lignes, toujours d’une grande modernité.

 

Signatures Singulières - Pascal Allaman - Architecte d'intérieur - Boiserie en ébène de MacassarInterview de Pascal Allaman
Architecte d’intérieur

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Pascal Allaman : c’est une façon de s’intéresser aux autres, projet après projet, en quête d’un bien-être, en créant des émotions. Une première formation de tapissier m’a appris les bases de la décoration. Comme le travail des belles matières, la qualité et l’exigence sur les finitions…. Ensuite, je me suis tourné vers l’architecture d’intérieur. C’était pour moi le prolongement naturel de cette première étape, dans la lignée des grandes figures de la période des Arts décoratifs français.

Quel est le challenge le plus difficile que vous ayez eu à résoudre ?

Pascal Allaman : le véritable challenge est dans la qualité de la réponse que l’on doit apporter à chaque projet. La plupart du temps il se cache dans les détails. Je pense par exemple à un restaurant que j’ai réalisé à Sao Paulo. Il s’agissait d’un espace gigantesque mais sans lumière naturelle. Donc, nous avons monté une structure en bois inspirée de l’architecture traditionnelle sur laquelle était dissimulé un éclairage LED. Nous avons donné l’impression que le lieu était baigné de lumière naturelle. Les choses doivent paraître simples et évidentes.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Pascal Allaman : toutes les expressions artistiques nourrissent ma réflexion. Qu’il s’agisse des grands maîtres comme Vermeer ou Rembrandt ou ceux plus proches de nous comme Goya, Dubuffet et Mondrian. Les Arts décoratifs français des années 40 avec Jean-Michel Franck, Jean Royère et Giacometti demeurent incontournables et guident aussi ma réflexion. Je suis également sensible au travail de Paul Evans et Robjohns Gibbins riche et visionnaire.

Quel serait votre projet de rêve ?

Pascal Allaman : c’est d’abord le lieu qui inspire ! Je pense à un lieu qui serait situé dans un environnement naturel. Par exemple, en bord de mer faisant face aux éléments comme les portes du désert du NAMIB quand il se termine sur l’Atlantique. Ou à l’inverse à flanc de montagne comme une vigie. Un lieu propice à l’utilisation de nouveaux matériaux, choisis pour leur correspondance aux besoins spécifiques du site et qui mélangeraient tradition locale et liberté créative. Un projet où chaque élément sur lequel l’œil se pose a été pensé et réalisé avec le plus grand soin. Le tout en collaboration avec des artisans locaux.

Quelle est votre matière préférée ?

Pascal Allaman : le bronze ! C’est une matière brute qui a fasciné des générations de sculpteurs. C’est une matière dure à l’incroyable malléabilité qui offre la possibilité d’être tantôt très graphique ou au contraire très souple et arrondie. Le travail de finition, dorure ou patine, est également infini.

 

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Signatures Singulières Magazine. Pascal Allaman, décorateur d'intérieur.

Pascal Allaman
12, rue de Villehardouin
75003 Paris
Tél. : +33 (0)1 48 24 06 57

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire