Oscar Lucien Ono
illumine le Paradis Latin

Le Paradis Latin, célèbre cabaret parisien, se remplume avec panache sous la houlette du décorateur – scénographe, Oscar Lucien Ono. Avec son agence de décoration et d’architecture intérieure « Maison Numéro 20 », Oscar Lucien Ono réunit tous les corps de métiers. A la manière des grands ensembliers d’autrefois. Car ce touche-à-tout vole de projets d’hôtels en projets d’appartements, en passant par les restaurants. L’architecte d’intérieur vient de reconvertir le Paradis Latin en temple contemporain du glamour.

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Ambiance baroque - Rouge et doré

Une décoration à dimension historique

Le Paradis Latin possède une riche histoire. La salle du sous-sol de l’établissement, surnommée « l’abreuvoir littéraire », réunit des écrivains comme Balzac ou Alexandre Dumas. En 1870, un incendie ravage les lieux, il renaît de ses cendres en 1889. La France se prépare à accueillir l’Exposition Universelle, le Paradis latin se prépare à devenir un lieu de plaisir. Gustave Eiffel dote le futur cabaret de ses célèbres structures métalliques. Depuis, non seulement le Tout-Paris mais aussi le monde entier vient admirer l’endroit aux volumes grands comme une cathédrale… Et ses ravissantes danseuses…

On imagine aisément le champagne couler à flots et les rires fuser dans cet univers lumineux et feutré. Luminaires en cristal italien, valse de verres tantôt bronzes, tantôt transparents, font écho à un verre parfois ciselé, parfois plein. Des détails de toute beauté partout où l’œil se pose.

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Cabaret - Kamel Ouali - Klimt

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Ambiance baroque - Couleur doré

De l’or au bout des doigts

Dans cet antre festif, Oscar Lucien modernise les codes. Il dote les murs de fresques de mosaïque surdimensionnées. Ainsi la société italienne Sicis reproduit sur un mur Judith I de Gustav Klimt en mosaïque or 24 carats. D’ailleurs, c’est peu dire que l’or domine ! Patiné, mat, brillant, sous forme de tissu, il est omniprésent. Si la moquette dessinée par Maison Numéro 20 est noire, s’y retrouve un motif floral or qui rappelle la reproduction de Klimt et la magnifique coupole Napoléonienne. Dans cette jungle sophistiquée (coussins tigrés Nobilis, tissus vénitiens en plumage), Kamel Ouali met en scène « L’Oiseau Paradis ». Un joli programme…

La magie opère, le décor semble être là depuis toujours, dans ce lieu qui fait partie de notre mémoire collective.

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Ambiance baroque - Couleur doré - Tableau en mosaïque

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Ambiance baroque - Couleur doré - Tableau en mosaïque - Chaises en velours doré

Signatures Singulières - Oscar Ono - Architecte d'intérieur - Paradis Latin - Salle de spectacles à Paris - Cabaret - Kamel Ouali - Ambiance baroque - Couleur doré - Murs bleus

Paradis Latin
28, rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 43 25 28 28

Maison numéro 20
26, rue Jacob
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 77 19 23 03

© Didier Delmas

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire