Delisle
créateur de lumières

Depuis près de 130 ans, Delisle, bronzier d’art spécialisé dans le luminaire et le mobilier sur mesure, met à profit ses savoir-faire artisanaux pour rappeler l’histoire des arts décoratifs mais également projeter l’élégance de l’art de vivre à la française dans la modernité. L’ ADN d’une grande Maison familiale assorti de l’excellence de son travail de la matière au goût de Signatures Singulières Magazine !

Ci-dessus à gauche : Jean Delisle, président de la Maison Delisle. Applique en bronze et albâtre – collection “Structure” signée
Jean Delisle. A droite : collection “Beffroi” du designer Eric Schmitt – Showroom Delisle.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

Showroom Delisle dans le Marais à Paris. A gauche : au premier plan, lustre en bronze ciselé, cristaux de roches et améthystes ; lampadaire “Alexandrie” en bronze et cristal de roche fumé – Design Nicolas Aubagnac ;  applique “Structure” en bronze et albâtre – Design Jean Delisle. En second plan, suspension “Poinciana” en acier gainé de cuir naturel et albâtre – Design Elliott Barnes. A droite : salon des Aquarelles, au centre le lustre “Ginkgo” en bronze nickelé et cristal Lalique.

Une grande maison familiale depuis 1895

Depuis cinq générations, Delisle met en lumière l’art décoratif français. L’histoire de la Maison illustre ainsi les styles d’hier et d’aujourd’hui au fil de ses luminaires d’art. Son savoir-faire français raconte également la réalisation artisanale d’objets d’art et meubles de style. En 1899, Henry Delisle et son frère fondent en effet leur société qui très vite, illuminera les maisons du Tout-Paris. Outre l’aristocratie française, les cours européennes, à commencer par celle du tsar de Russie, s’éprennent rapidement des modèles de lustres et de torchères du bronzier. A chaque décennie, des luminaires d’art Delisle éclairent également des sites prestigieux comme le Palais de l’Elysée, l’Opéra de Versailles mais aussi les grands hôtels comme le Ritz Paris, le Four Seasons George V ou plus récemment le Kensington Palace à Londres. En 2009, Jean Delisle prend les rênes de la Maison afin de poursuivre cette saga familiale de l’art de vivre comme met en valeur toujours Signatures Singulières Magazine. Son obsession de la création, et tout particulièrement contemporaine, emmène Delisle à mettre son savoir-faire artisanal de bronzier et ferronnier d’art au service des plus grands créateurs, artistes et designers d’aujourd’hui.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

Table basse et suspension en fer forgé et ardoise satinée. Collection “Beffroi” signée Eric Schmitt. Showroom Delisle.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

A gauche : lanternes “Bellechasse” dessinées par Christian Liaigre pour Delisle – interior design : Barbara Lane. Ci-dessus à droite : lanterne sur mesure dessinée par Holocène pour l’hôtel San Regis à Paris. – interior design : Holocène.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

Ci-dessus à gauche : création sur mesure de lanternes pour la Bourse du Commerce de Paris – Fondation Pinault – d’après une esquisse Tadao Ando et l’étude des Monuments Historiques. A droite : lustre sur mesure dans l’esprit des années 50, créé pour l’Hôtel The Woodward à Genève. Interior design Pierre-Yves Rochon.

Une manufacture Delisle aux portes de Paris

Après près d’un siècle dans le cœur de Paris, les ateliers Delisle s’installent à Montreuil en 1990. Du dessin au montage, chaque pièce y est conçue, assemblée et contrôlée. La manufacture Delisle comprend tout d’abord un bureau d’étude dans lequel le dessin à la main côtoie l’impression en 3D. Le dessin est le cœur de toute création. Ensuite, deux ateliers prennent le relais de la conception : un atelier de monture en bronze et fer forgé et un atelier de finition composé d’un espace de remonture, de cristallerie, de décor et de tests électriques. Une quinzaine d’artisans se relaie pour garantir l’excellence des savoir-faire du bronzier d’art. Ce processus illustre ce qu’appelait Jean-Michel Delisle, PDG de la société en 1983, la haute couture artisanale de la manufacture. Cette histoire du geste profite également de la mémoire conservée de la Maison familiale. Delisle préserve et s’inspire en effet de ses archives historiques regroupant plus de 6000 modèles anciens et 12 000 dessins.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

Aquarelles de présentation de la Maison Delisle datant des années 1910. A droite : applique de style Russe, bronze ciselé doré à l’or fin accompagné de son dessin technique.

Du style classique aux créations contemporaines

Comme à sa genèse, Delisle collabore étroitement avec les designers et architectes d’intérieur pour créer des pièces d’exception pour des projets. La Maison met également son expertise au service de grands designers pour créer des collections contemporaines. La collection Beffroi présentée en 2021 est le fruit de la collaboration avec Eric Schmitt. En 2017, la Maison s’était associée au grand cristallier Lalique pour donner vie à la collection Ginkgo revisitant l’Art Deco avec un regard contemporain. Le bronzier d’art invite également l’architecte Jean-Michel Wilmotte ainsi que des designers comme Nicolas Aubagnac ou encore Elliott Barnes à profiter des savoir-faire de la Maison. La modernité chez Delisle ne signifie pas simplification mais complexité de chaque luminaire d’art. D’une collection à une autre, on retrouve cet ADN créatif et contemporain insufflé par son fondateur, Henry Delisle. En résumé, la maison a l’art et la manière de sublimer le geste artisanal au service de la beauté, symbole des Maisons du Comité Colbert dont elle est membre depuis 1984. Il n’en fallait pas tant pour convaincre Signatures Singulières de mettre en lumière l’artisanat d’art ancestral de Delisle.

delisle luminaire - elliott barnes - signatures singulieres magazine

Ci-dessus à gauche : lampe en acier gainé de cuir et albâtre – Showroom Kneedler Fauchère. A droite : suspension et guéridon en fer, albâtre et cuir – Le tout, collection “Poinciana” du designer Elliott Barnes.
©Vincent Leroux.

delisle luminaire - nicolas aubagnac - jean-michel wilmotte - signatures singulieres magazine

Ci-dessus à gauche : appliques en bronze “Papyrus” de Nicolas Augagnac. A droite : collection « Versailles » signée Jean-Michel Wilmotte pour Delisle.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

En haut : atelier Eric Schmitt. Ci-dessus : atelier de ferronnerie Delisle.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

En haut : travail de ciselure au sein des ateliers Delisle. Ci-dessus : fonderie de bronze d’art.

delisle luminaire - signatures singulieres magazine

En haut à gauche : applique en bronze de style Louis XV ciselé doré or fin. En haut à droite : ciselure dans les ateliers Delisle. Ci-dessus : dessin à la main dans le bureau d’études de la Manufacture.

Delisle
4, rue du Parc Royal
75003 Paris
Tél. : +33 (0)1 42 72 21 34
www.delisle.fr

Article(s) lié(s)