Millon
Collections et successions

Signatures Singulières Magazine vous présente en partenariat avec la maison de ventes Millon, la vente Collections et Successions. Celle-ci reflétera l’histoire du goût aux XVIII et XIXème siècles.

Plusieurs grands thèmes seront à l’honneur

La vente débutera par une collection de faïences de Rouen. Elle se poursuivra ensuite avec une sélection de peintures hollandaises du XVIIe siècle, dont un quelques pièces de Joost Cornelis Droogsloot.

Des grands noms de la peinture française sont aussi à retenir comme Claude Vignon, Jacques de Lajoue, Jean-Louis Ducis ou Claude-Marie Dubufe.

Argenterie avec des plaques de meubles en argent italien

Mobilier et bronze d’ameublement ponctueront la vente qui se terminera par un ensemble de tapisseries dont une verdure des ateliers d’Audenarde.

Cette vente aura lieu le 19 décembre 2018.

Hôtel Drouot 9, rue Drouot – 75009 Paris – Tél. : +33 (0)1 48 00 20 20

Ci-dessus : Joost Cornelisz Droochsloot (Utrecht 1586 – 1666). Place de village animée. Panneau parqueté. Dimensions : 61 x 91,5 cm. Monogrammé à droite et daté 1650. Estimation : 12 000 – 15 000 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon. Hôtel Drouot.

Une sélection d’assiettes, plats, pièces en faïence provenant d’un amateur et datées de la fin du XVIIème jusqu’au premier tiers du XVIIIème siècle, illustrera le triomphe du grand feu dans la faïence de Rouen. Nous découvrirons aussi une variété de décors chinois, croisillons, armoiries, lambrequins, ferronneries, rayonnant et les grands noms des faïenciers Poterat et Guillibaud.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon. Hôtel Drouot.

Grand plat rond en faïence de Rouen. Décor d’un médaillon central sur le bassin avec un groupe de quatre chinoises (coiffures à la fontange), guirlandes florales en chute. L’aile est souligné d’un large galon de fleurs et de personnages. Fin XVIIIème siècle. Dimension : D : 52,5 cm. Restaurations. Atelier de Poterat. Estimation : 1 200 – 1 500 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon. Hôtel Drouot.

Ci-dessus à gauche : pendule de table de forme carrée en laiton ciselé et doré, à décor gravé de rinceaux feuillagés. Elle est munie de quatre faces vitrées oblongues laissant apercevoir le mouvement. Cadran annulaire en acier à chiffres romains émaillés noir et arabes gravés, mouvement en acier et laiton, coqs feuillagés gravés et dorés, échappement à verge, deux balanciers en acier, platine signée Christof Schoener Augusta. Elle repose sur quatre pieds de forme toupie. Allemagne, XVIIème siècle. Dimensions : H : 11,5  – : 14,5 x P : 14,5 cm. Restaurations. Estimation : 6 000 – 8 000 €. Au centre : Francesco Brina (Florence 1540 – vers 1585). Sainte Famille avec Saint Jean Baptiste, huile sur panneau. Dimensions : 97,6 x 71,5 cm. Sans cadre. Estimations : 8 000 – 10 000 €. En bas : paravent à dix feuilles de forme rectangulaire à décor en papier peint de scènes cynégétiques en grisaille et camaïeu vert et ocre. Bordures ornées de rinceaux fleuris ou de bouquets de fleurs en or sur fond noir. Revers à décor d’une soierie moirée verte. Vers 1850, travail pouvant être rapprochée des œuvres de la manufacture Délicourt. Dimensions d’une feuille : H : 180 x L : 55 cm. Accidents, manques, tâches. Estimation : 600 – 800 €. A droite : pendule dite squelette à deux cadrans en bronze ciselé, doré et à décor émaillé. Posée sur une base rectangulaire et de petites colonnes en marbre blanc, une arche demi-circulaire à décor émaillé bleu orné d’étoiles or, signée de l’horloger Bruel à Paris, soutient les cadrans superposés. Le premier indique l’âge et les phases de la lune par guichet, le second, de taille plus importante, annulaire, présente l’heure duodécimale en indiquant les heures et les minutes par tranches de quinze en chiffres arabes, les secondes, les jours de la semaine en partie haute associés à leurs signes du zodiaque en partie basse et les quantièmes du mois. Au centre apparait le mécanisme dont la complexité compense la sobriété du décor. Entre les arches se tient le balancier spiral. Fin XVIIIème – début XIXème siècle. Présentée sous une cage en verre. Dimensions : H : 40 x L : 27 x P : 13 cm. Aiguille du cadran supérieur à refixer, manques d’émail sur l’arc gauche. Estimation : 25 000 – 30 000 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon.

Milan – Plaque rectangulaire en faïence à décor polychrome d’une scène animée dans un jardin exotique, XVIIIème siècle. Manufacture de Pasquale Rubati. Dimensions : 32,5 x 26,5 cm. Eclat sur la partie basse, petits manques à trois des angles. Estimation : 3 000 € – 4 000 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon.

Ci-dessus à gauche : Jean-Jacques Lagrenée (Paris 1739 – 1821). Toile Archimède sortant du bain. Dimensions : 126 x 161 cm. Signé en bas à gauche J.J-Lagrenée. Estimation : 50 000 – 60 000 €. En haut à droite, en haut : paire de colonnes en bois sculpté laqué et doré à chapiteaux corinthiens reposant sur des fûts en partie cannelés et à décor feuillagée dans le tiers inférieur. Travail probablement italien du début du XVIIIème siècle. Eclats et reprise au déco. Dimension : H 240 cm. Estimation : 3 000 – 4 000 €. En bas : paire de chenets en bronze ciselé et doré ornés de lions allongés sur une terrasse couverte d’une draperie ornées de franges et de pompons. Ils reposent sur des pieds fuselés à bagues. Epoque Empire. Dimensions : H : 23 – L : 24 x P : 50 cm avec les fers. Estimation : 500 – 700 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon.

Joost Cornelisz Droochsloot (Utrecht 1586 – 1666). Place de village animée. Panneau parqueté. Dimensions : 61 x 91,5 cm. Monogrammé à droite et daté 1650. Estimation : 12 000 – 15 000 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon. Hôtel Drouot.

Ci-dessus, en haut : Claude VIGNON (1593 – 1670). Toile, Cérès transformant Ascalabos en lézard. Dimensions : 110 x 129 cm. Vers 1635-1640. Estimation : 10 000 – 12 000 €. En bas à gauche : Claude-Marie-Dubufe (Paris 1790 – La Celle Saint Cloud 1864). Toile, portrait d’un père et ses deux enfants. Dimensions : 115,5 x 89,5 cm. Signé et daté en bas à gauche Dubufe 1815. Accident. Estimation : 20 000 – 30 000 €. A droite : le géant Alcyonée terrassé par Athéna. Haut-relief en marbre blanc figurant le Géant saisi par les cheveux par Athéna dont on aperçoit le bras tandis que le serpent de cette dernière enserre sa victime. La figure est ainsi enchevêtrée dans une composition dense et complexe qui témoigne de la tension de l’ensemble. XIXème siècle. Dimensions : H : 88 x L : 42 x P : 18 cm. Estimation : 8 000 – 12 000 €.

Signatures Singulières Magazine. Vente Collections et Successions de prestige chez le commissaire priseur Millon. Hôtel Drouot.

Angleterre, Soho. Tapisserie représentant la danse. Au centre de la composition se tiennent deux danseurs près desquels se trouvent à gauche un couple près d’une ruine et à droite plusieurs personnages se parlant près d’un important portique antique entouré de verdure. Large bordure imitant un cadre. Vers 1740-1750. Dimensions : 275 x 535 cm. Doublée, restaurations d’usage. Estimation : 15 000 – 20 000 €.

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire