Ligne Roset
Création et innovation

Qui ne connaît pas, au moins de nom, Ligne Roset cette enseigne de mobilier présente en France depuis toujours et aujourd’hui présente dans une soixantaine de pays ! L’entreprise Ligne Roset fait en effet depuis sa naissance preuve d’une capacité d’adaptation remarquable.

De l’ombrelle à la console connectée

Dans nos intérieurs, Roset est un nom familier, une référence spontanée. Nos aïeules ont commencé à associer ce nom à leurs promenades at aux vacances car au tout début la marque fabriquait des cannes pour ombrelles. Nous sommes en 1860. Quand la mode passe et que les ombrelles ne font plus partie des accessoires indispensables, Antoine Roset s’adapte. Il réemploie alors ses tours à bois pour fabriquer pieds et barreaux de chaises.

En 1936, les premiers sièges tapissés apparaissent

A partir des années 50, l’entreprise de 50 personnes prend le tournant de la production industrielle et fournit les collectivités. Dès les années 1970, Ligne Roset se rapproche des particuliers et pour se faire, multiplie les collaborations avec architectes et designers : Michel Ducaroy (cf le siège Togo), Claude Brisson, Jean Nouvel, Jean-Charles de Castelbajac, Ronan & Erwan Bouroullec, Noé Duchaufour-Lawrence, etc. Pour eux, Ligne Roset fabrique des meubles et agencements sur mesure, qui incluent notamment les savoir-faire de l’ébénisterie et du travail du cuir. Aujourd’hui Ligne Roset est le premier éditeur-fabricant-distributeur de mobilier contemporain français. Aux sièges, se sont ajoutés des luminaires, des tapis, du petit mobilier, des rangements, des objets de décoration et du tissu. En 2016, la marque a même lancé une collection de tables basses et consoles connectées, Dualist (Christian Ghion, Cinna), et ouvert des sites marchands.

Des meubles faits pour durer

De même que l’Entreprise perdure dans le temps, tout comme le nom Roset de ses dirigeants dont seul le prénom change au fil des générations – Antoine, Emile, Jean, Pierre, Michel – , le mobilier sait affronter les années qui passent. Si les dirigeants soulignent que « chaque produit a été pensé par son créateur pour faire du bien autant à l’œil qu’à l’âme », c’est toutefois sans jamais oublier la qualité, primordiale pour eux.

Des jeunes designers mis à l’honneur

La créativité est également valorisée. Cinna, l’enseigne sœur de Ligne Roset au cœur de la société Roset, organise chaque année un concours révélateur de jeunes talents français et étrangers.

Des rééditions aussi

Ligne Roset épouse son temps et notamment la tendance des rééditions. Ainsi, Le Slice de Pierre Charpin (Cinna), un concept de siège à composer à volonté en ajoutant des « tranches » et présent dans plusieurs musées, la chaise T.V. de Pierre Paulin ou encore le canapé Plumy (Annie Hiéronimus).

 

Signatures Singulières Magazine. Michel Roset president de Ligne Roset et Cinna.Interview de Michel Roset – Directeur général de Ligne Roset.

A quel moment avez-vous compris que vous rejoindriez vous aussi l’Entreprise familiale ?

Michel Roset : assez ou trop jeune, car mon père avait pris l’habitude de nous emmener dans ses différents voyages professionnels à l’étranger, y compris le salon de Milan, qui se terminait à l’époque par un séjour agréable à l’hôtel Danielli. Il y avait également les visites des différents ateliers le dimanche après-midi après le déjeuner. La route était donc tracée ..

Comment réussit-on à garder une entreprise française florissante sur le sol français ? La production est-elle toujours 100% française ?

Michel Roset : oui la production est toujours 100 % française, garder une entreprise florissante dans notre secteur d’activité n’est pas une chose aisée, le fait d’avoir su exporter très tôt et aujourd’hui à hauteur de 70 %, nous a beaucoup aidé, ainsi que la puissance créatrice de nos collections et enfin la constitution autour d’une marque internationale extrêmement forte d’un réseau de distribution.

Une production « écologique » est-elle toujours au cœur de vos préoccupations ?

Michel Roset : très tôt, nous avons développé un marché important en Allemagne et nous avons ainsi appris à être écologiques avant l’heure et bien évidemment l’environnement reste une préoccupation essentielle que ce soit au niveau des ateliers de fabrication que des matériaux mis en œuvre.

Dans quel pays pensez-vous que Ligne Roset pourrait réaliser ses plus grandes performances cette année ?

Michel Roset : depuis 4 ans, nous avons des taux de progression très importants en Chine grâce à un réseau de distribution de 25 magasins exclusifs.

Nouvelle collection 2019

Pour ce nouvel opus Ligne Roset s’est entouré de Philippe Nigro, Alain Gilles, Inga Sempé, Numéro 111, Pagnon & Pelhaître. Ainsi canapés, fauteuils, mobiliers, etc. affichent des lignes épurées aux matières nobles, au design luxueux et élégant.

Signatures Singulières Magazine. Collection de mobilier de Ligne Roset

Signatures Singulières Magazine. Collection de mobilier de Ligne Roset

Signatures Singulières Magazine. Collection de mobilier de Ligne Roset. Etagere clyde.

Signatures Singulières Magazine. Collection de mobilier de Ligne Roset. Miroir Geoffrey.

Signatures Singulières Magazine. Collection de mobilier de Ligne Roset. Collection matelassé Ruche.

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire