Bruno Moinard et Claire Bétaille
donnent vie au second Four Seasons de Londres

Les architectes d’intérieur Bruno Moinard et Claire Bétaille de l’agence 4BI embellissent à la française le second établissement de l’hôtel Four Seasons. Dans l’Est de Londres, au bord de la Tamise, le Ten Trinity Square est un quartier privilégié de la City. C’est donc ici que le Four Seasons occupe ce qui était autrefois le siège des autorités portuaires. Classé monument historique, le noble bâtiment est symbolique de la puissance et des échanges. En effet les marchandises venant d’Orient et d’Occident par la Tamise étaient recensées entre ces murs.

Un bel hommage à l’univers marin

Ces histoires de voyages ont nourri l’inspiration des architectes qui ont multiplié les références maritimes. Tout d’abord le hall d’entrée, cœur battant de l’hôtel, est une grande salle circulaire, construite dans l’ancienne cour du bâtiment. Les colonnes qui portent son imposant dôme sont torsadées comme les cordes des navires et cerclées de cuivre. Des cabochons rouge corail disposés selon en rayonnement circulaire ponctuent le sol en pierre claire. En réponse, le plafond semble prendre le dessin d’une onde d’eau concentrique provoquée par l’empreinte du dôme central. Ce hall rappelle aussi la forme ronde de l’astrolabe, instrument de la marine. Pensé d’après le thème du Feng-Shui Bagua, il évoque à la fois les échanges culturels et les éléments universels. En premier lieu les dessins du bas-relief reprennent des symboles orientaux comme les histoires mythologiques occidentales. En second lieu, un décor déployé sur 360° représente un paysage entre ciel et terre fait de montagnes et de mer.

Un club privé en partenariat avec Château Latour et Reignwood

Comme 4BI a aménagé les chais de Château Latour dans le Médoc, l’agence a naturellement été invitée à suggérer une vision anglaise de l’esprit développé dans le sud-ouest de la France. Il dispose d’une salle de cigares, d’une bibliothèque et d’une salle de billard, ainsi que d’un bar et d’une salle à manger réservée aux membres. 4BI a restauré les vieilles cheminées, les lustres en verre d’opale soufflé, les pampilles, les belles moulures originales et les détails en cuivre.

Une atmosphère précieuse et chaleureuse

Les chambres sont particulièrement cossues. Les boiseries comme dans les plus belles cabines de bateaux sont largement présentes. Partout des tapis moelleux inspirés des peintures de Bruno Moinard – architecte et artiste-peintre talentueux – viennent réchauffer encore l’atmosphère déjà délicieusement feutrée.

Le restaurant étoilé d’Anne-Sophie Pic

“Etant donné qu’il existe une multitude de restaurants à Londres, notre mission est de proposer des expériences uniques d’une qualité exceptionnelle”, commente Antoine Corneille, Directeur de la Restauration. Le restaurant La Dame de Pic se situe dans le cadre majestueux d’une partie classée du rez-de-chaussée de l’hôtel. Les architectes y ont dessiné des banquettes arrondies en cuir et multiplié les alcôves intimes. Avec encore ici des colonnes et miroir stylisé.

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Le club privé Château Latour

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Le restaurant étoilé La Dame de Pic

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Signatures Singulières. Bruno Moinard donne vie au second Four Seasons de Londres

Article(s) lié(s)

Laissez un commentaire